Des Bleues presque héroïques
45767855_2180855248844718_2350290294320136192_o

Des Bleues presque héroïques

Par Romain Beauvais

Test-match.Durant plus de cinquante minutes, les Tricolores ont tenu tête aux championnes du monde en titre, rien que cela ! Malheureusement, en l’espace de dix minutes, les Néo-Zélandaises ont scoré à deux reprises. Le xv de France féminin s’incline finalement contre les Black Ferns (14-0), ce vendredi soir à Toulon pour son premier match de sa tournée d’automne. C’est une défaite, certes, mais encourageante avant de les retrouver samedi prochain à Grenoble.

Le xv de France féminin est passé tout près d’un exploit XXL ! Durant plus de cinquante minutes, les protégées d’Annick Hayraud ont tenu tête à la Nouvelle-Zélande, championne du monde en titre. Malheureusement, les Bleues ont craqué face aux Néo-Zélandaises. En l’espace de dix minutes, les Black Ferns ont dompté l’équipe de France (14-0), ce samedi à Toulon pour le compte de ce premier match dans cette tournée d’automne. C’est vraiment dommage car les Tricolores n’étaient pas si loin que cela des championnes d monde en titre.

« On s’est rendu compte que l’on n’était pas très loin des Néo-Zélandaises. Mais, on a perdu trop de ballons sur notre conquête pour rivaliser avec une équipe de ce calibre. Malheureusement, on encaisse deux essais. C’est dommage car on a été courageuses. On a montré beaucoup d’abnégation mais cela n’a pas suffi. On a pourtant mis du rythme dans cette partie. On les a fait courir », expliquait Safi N’Diaye au micro de France Télévisions.

Trop de fautes de main

Dès les premières minutes de jeu, les Françaises ont donné le ton. Les Néo-Zélandaises ne s’attendaient pas à vivre un tel début de match. En effet, les Tricolores ont mis beaucoup d’intensité dans cette rencontre. Preuve en est puisque les coéquipières de Gaëlle Hermet ont châtié les Black Ferns en mêlée puis en touche. Les Tricolores auraient mérité inscrire un essai. Mais en raison de nombreuses fautes de main, les Bleues ont gâché ces occasions de prendre l’avantage au tableau d’affichage (0-0, 40e).

« Il y a une grosse intensité dans cette partie. On a fait quelques fautes de main. Il va falloir gommer ces petites erreurs pour scorer face à la Nouvelle-Zélande. Il faut continuer à mettre du rythme et cela devrait le faire. Il reste encore quarante minutes pour faire la différence », précisait la capitaine du xv de France féminin, Gaëlle Hermet. Au retour des vestiaires, les Néo-Zélandaises revenaient sur la pelouse du stade Mayol avec d’autres intentions.

Une semaine pour travailler

Piquées au vif, les Black Ferns monopolisaient le ballon. Les Bleues ne faisaient que défendre dans ce début de seconde période. Gaëlle Hermet sauvait même la patrie. Quelques minutes plus tard, les Néo-Zélandaises trouvaient enfin la faille dans la défense tricolore (7-0, 52e). Moins de dix minutes après, les championnes du monde en titre doublaient la mise sur un plaquage manqué par les Bleus (14-0, 60e). Par la suite, les coéquipières de Caroline Boujard auront tout tenté mais cela n’aura pas suffi contre la meilleure nation mondiale du rugby féminin.

« À partir du moment où on n’a plus réussi à avancer en défendant, les Néo-Zélandaises ont mis leur jeu en place. On le savait pourtant. On a lâché trop de terrain en défense. Il y aura un deuxième très bon match à jouer contre les Black Ferns. On va le préparer au mieux », soulignait Samuel Cherouk. Samedi prochain à Grenoble, les Bleues espèrent, cette fois-ci, réaliser cet exploit retentissant contre l’ogre néo-zélandais…

Légende photo : Le xv de France féminin a résisté mais s’incline face à la Nouvelle-Zélande, ce vendredi soir à Toulon pour son premier test-match de sa tournée d’automne (Crédit photo : Facebook Caroline Boujard)

Leave a Comment
Contactez-nous