Paris 92 saisit le CNOSF
Paris sanction

Paris 92 saisit le CNOSF

Par Romain Beauvais

Compte-rendu.Sanctionné en septembre dernier par la Commission d’organisation des compétitions, Paris 92 a vu cette décision confirmée par la commission de réclamation et de litiges de la Fédération française de handball (FFHB). Le club parisien a décidé de ne pas faire appel devant le jury fédéral mais de saisir directement le Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Paris 92 n’a pas encore dit son dernier mot ! Sanctionné de deux matches sur tapis vert, en septembre dernier, par la commission d’organisation des compétitions, les Franciliennes ont vu cette décision confirmée par la commission de réclamation et de litiges de la Fédération française de handball (FFHB). Les dirigeants du club parisien ont décidé par voie de communiqué « de ne pas faire appel devant le jury fédéral compétent mais de saisir directement la conciliation du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). »

Pour rappel, l’instance fédérale réprimande le club de la capitale pour avoir aligner Namizata Fofana qui n’était pas autorisée à jouer lors des deux premiers matches de Ligue féminine de handball (LFH)contre Fleury (26-22, le 29 août) et à Besançon (23-32, le 1er septembre, ndlr), car son certificat médical n’avait pas été transmis à la FFHB. Une situation que conteste les dirigeants parisiens.

Paris 92 devant le CNOSF

« Avant, on n’envoyait pas le certificat médical des joueuses de l’équipe réserve, mais le règlement a changé le 28 juin et personne au club n’était au courant, ni même le médecin, plaidait Jean-Marie Siffre, le président du Paris 92 en septembre derniers à nos confrères du Parisien. On n’a pas reçu de courrier, mais le changement était indiqué sur le site Internet de la Fédération. C’est décevant de se faire sanctionner aussi durement pour une erreur administrative. On va faire appel de cette décision. »

En effet, le club parisien n’a pas eu gain de cause devant la Fédération. Par conséquent, Paris 92 va donc saisir le CNOSF. Si le Comité national olympique et sportif français enterrine cette décision, le club de la capitale dégringolera à la huitième place au classement général. Une affaire qui devrait empoisonner Paris 92 pour encore quelques semaines.

Légende photo : Les lionnes ont vu leur sanction confirmée par la FFHB (Crédit photo : Twitter Paris92)

Leave a Comment
Contactez-nous