Van Der Breggen sur le toit du monde
Cyclisme Breggen

Van Der Breggen sur le toit du monde

Par Romain Beauvais

Compte-rendu.Quel numéro d’Anna Van Der Breggen ! Partie à moins de quarante kilomètres de l’arrivée, la Néerlandaise est devenue, pour la première fois de sa carrière, championne du monde de cyclisme sur route, ce samedi dans les rues d’Innsbruck ! Derrière l’Australienne Amanda Spratt (2e) est reléguée à plus de 3 »40 et l’Italienne Tatiana Guderzo (3e) termine à plus de 5 »20 de la gagnante du jour. De son côté, Edwige Pitel, première française, finit 38e.

Sur un tracé aussi montagneux, on savait d’avance que les Néerlandaises detenaient les clés sur cette course en ligne de cyclisme sur route disputés à Innsbruck. Maintenant, il restait à savoir qui était la leader au sein de ce collectif hollanfais, entre Annemiek Van Vleuten, championne du monde du contre-la-montre en Autriche et lauréate du Tour d’Italie féminin, et Anna Van Der Breggen, championne olympique et lauréate du Tour des Flandres, de Liège-Bastogne-Liège et de la Flèche Wallonne. Finalement, c’est la deuxième qui a eu le dernier mot. Van Der Breggen décroche le seul titre qui manquait à son palmarès ! Elle peut désormais savourer cette victoire !

« Je n’avais pas les écarts avec mes poursuivantes. J’ai alors continué à appuyer jusqu’à la ligne d’arrivée. Et à ce moment-là, j’ai réalisé que j’étais championne du monde, expliquait-elle, le sourire aux lèvres, au micro de la chaîne de l’Union cycliste internationale (UCI). On a eu quelques doutes durant cette course mais j’ai attaqué au bon moment. Pour moi, c’était une bonne chose que les fille en chasse ne réagissaient pas pour rentrer sur moi. »

Van Der Breggen réalise un vrai numéro

Car la Néerlandaise, âgée de 28 ans, a réalisé un vrai numéro. Après avoir contré l’attaque de sa compatriote, Annemiek Van Bleuten, Van Der Breggen est revenue comme une balle sur le groupe de tête. Par la suite, la coursière du Team Boels-Dolmans a poursuivi son effort. À moins de quarante kilomètres de l’arrivée, Anna Van Der Breggen est a quasiment laissé sur place les filles qui composaient la tête de course.

Seule l’’Australienne Amanda Spratt aura essayé de suivre le rythme infernal de la Néerlandaise. Finalement, elle aura craqué. Derrière, les écarts sont abyssaux. Spratt terminera à plus de trois minutes de Van Der Breggen. L’Italienne Tatianan Guderzo est reléguée, quant à elle, à plus de cinq minutes de la gagnante du jour. Pour sa part, Edwige Pitel, première française, finit 38e.

Légende photo : Anna Van Der Breggen s’impose en solitaire sur la course en ligne des Championnats du monde disputés ce samedi à Innsbruck (Crédit photo : Twitter UCI)

Leave a Comment
Contactez-nous