À l’Ouest, Brest reste le patron
Hand Brest

À l’Ouest, Brest reste le patron

Par Romain Beauvais

Compte-rendu.Malgré une première période, où les Nantaises ont joué crânement leurs chances, le Brest Bretagne Handball a remporté le derby de l’Ouest (24-18), ce mercredi en clôture de cette quatrième journée de Ligue féminine de handball (LFH). Grâce à ce quatrième succès en autant de rencontres de championnat, les Brestoises tiennent le le haut de l’affiche avec le Metz Handball, lui aussi encore invaincu depuis le début de la saison.

Brest ne s’attendait pas à vivre un match aussi difficile face à Nantes ! La semaine dernière, les partenaires de Cléopâtre Darleux avaient infligé une correction à Paris 92 (36-25 avec un 8-0 en huit minutes de jeu). Ce mercredi, c’était une toute autre histoire, à l’occasion du derby de l’Ouest ! Car les Brestoises ont vécu une première période laborieuse contre les Nantaises avant d’appuyer sur la seconde, grâce à leur banc (24-18).

« Après leurs déconvenues en championnat, jJ’imaginais bien que les partenaires de Blandine Dancette avaient à cœur de se relancer, à l’occasion de ce derby de l’Ouest. On savait que cette victoire allait mettre du temps à se dessiner », expliquait Allison Pineau au micro de beIN Sports.

Coatanea : « Les Nantaises ont joué à la vie, à la mort »

Les partenaires de Maud-Éva Copy ont connu les pires peines du monde à développer leur jeu d’attaque. Preuve en est puisqu’Ana Gros n’arrivait à inscrire son premier but qu’après vingt minutes de jeu. Les Nantaises avaient alors bien étudié le jeu brestois afin de réaliser un premier acte exceptionnel (7-5, 12e puis 9-8, 21e). Devant leur public, les protégées de Laurent Bezeau rejoignent la pause avec un petit but d’avance (10-9, 30e).

« On savait que cela allait être un match difficile. Car les Nantaises ont joué à la vie, à la mort. De notre côté, on a perdu trop de ballons dans ce premier acte. On a connu des difficultés pour se projeter vers l’avant, comme on a l’habitude de le faire dans nos rencontres. Même si on a souffert, on est devant à la pause », soufflait l’ailière droite du BBH, Pauline Coatanea.

Brest a trouvé un second souffle

Au retour des vestiaires, le banc brestois a fait la différence. Et Cléopâtre Darleux a commencé à sortir les parades décisives. Derrière les relances de la gardienne brestoise ont fait merveille Constance Mauny a trouvé le chemin des filets à plusieurs reprises. Dans cette deuxième période, les Nantaises n’auront réussi à inscrire qu’un seul but en l’espace de dix minutes (15-10, 41e).

« Avec l’arrivée des nouvelles joueuses au sein de notre effectif, on manque encore un peu d’automatisme dans le secteur offensif. Il nous faut encore un peu de temps, a réagi la gardienne nantaise, Armelle Attingre  On va retenir les choses positives même si on a fait des erreurs de débutantes par moment. Maintenant, il faut nous laisser un peu de temps pour trouver une âme à cette équipe. »

Car les Nantaises n’ont pas réussi à trouver ce supplément d’âme pour remporter le derby de l’Ouest. La victoire est revenue aux Brestoises. Les partenaires de Maud-Éva Copy signent un quatrième succès en autant de rencontres. Par conséquent, les Finistériennes sont toujours invaincues en ce début de saison, tout comme le Metz Handball. Les deux formations sont donc en tête de la LFH avec le même nombre de points.

Légende photo : Premier test réussi pour le Brest Bretagne Handball face au Nantes Atlantique Handball (Crédit photo : BBH/Gauthier Le Roux)

Leave a Comment
Contactez-nous