22 v’ là La Parisienne
La Parisienne

22 v’ là La Parisienne

Par Romain Beauvais

Présentation.Pour cette 22e édition, La Parisienne est de retour dans les rues de la Capitale du 7 au 9 septembre. À travers ces trois jours de manifestation, le sport féminin sera vraiment mis sous le feu des projecteurs. Avec comme thème « New-York », l’édition 2018 devrait à nouveau être une réussite pour les organisateurs.  

Le 9 septembre prochain, la plus grande course à pied d’Europe 100% féminine revient à Paris pour la 22ème édition, et foulera une nouvelle fois les Champs-Élysées ! Cette année le thème « New-York » sera mis à l’honneur. Ce dimanche, près de 25 000 femmes sont attendues pour courir l’édition 2018 de La Parisienne.

Au terme d’une distance de 7 km, les participantes auront la chance d’évoluer dans un cadre prestigieux. Le départ se fera au pied de la tour Eiffel avec un passage par les Champs-Elysées, les invalides, le Parc des Rives de Seine avant une arrivée prévue au milieu du Champ de Mars. Tous les ingrédients sont réunis pour vivre un moment féérique dans l’une des plus belles billes du monde.

Trois jours de fête

Pour vivre à fond cet événement, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands pour recevoir le monde du running. Mais pas uniquement puisque les joggeuses en herbe, ou sportive accomplie, pourront prendre part à cette course à pied. L’objectif est de contenter tout le monde, et surtout de se mettre à l’heure américaine du 7 au 9 septembre.

« Pendant trois jours, les Parisiens, Franciliens et visiteurs de la capitale pourront voyager Outre-Atlantique dans le village dédié à la course : Central Park sur le Champ de Mars, ou encore Times Square », rappelle l’Adjoint à la maire de Paris en charge des sports et du tourisme, Jean-François Martins, dans un communiqué publié par La Parisienne.

Bien évidemment, de nombreuses animations auront lieu tout au long de ces trois jours de fête à Paris. Le samedi matin, le Champ de Mars accueillera près de 1 000 personnes pour participer à un cours de yoga à ciel ouvert. Le cours, en français et en anglais, sera animé par Anne VandeWalle et Marc Holzman. En fin d’après-midi, vous pourrez assister à un chant de Gospel pour l’occasion.

Un vrai coup de projecteur pour le sport féminin

Le clou du spectacle aura lieu dimanche matin avec la course en elle-même. Un moment attendu par toutes ces femmes. Mais l’objectif ne sera pas de réaliser une performance. « Par exemple, la vice-championne d’Europe sur le Marathon, Clémence Calvin, sera présente sur La Parisienne pour prendre duplaisir avec ses copines, et non pour réaliser un chrono », nous confie le fondateur de La Parisienne, Patrick Aknin, joint par téléphone.

Elles auront plutôt à cœur de partager des instants inoubliables entre mères et filles, entre copines, ou encore entre collègues d’une même entreprise. Encore une fois, la place de la femme sera mis à l’honneur. Et à six ans des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, ce serait le bon moment pour mettre davantage le sport féminin sous le feu des projecteurs. Car pour le moment, il reste lettre morte…

Légende photo : Les organisateurs s’attendent à vivre une Parisienne pleine de promesse pour 2018 (Crédit photo : La Parisienne)

Leave a Comment
Contactez-nous