Pas de finale pour les Bleuettes
Foot défaite bleuettes

Pas de finale pour les Bleuettes

Par Romain Beauvais

Compte-rendu.L’équipe de France féminine U20 ne disputera pas la finale de sa Coupe du monde. Les Bleuettes, qui ont laissé passer leur chance, se sont inclinées face à l’Espagne (1-0), ce lundi SOIR en demi-finales. Les protégées de Gilles Eyquem feront tout pour aller chercher cette médaille de bronze contre l’Angleterre, vendredi en milieu d’après-midi à Vannes.

Avant le début de cette Coupe du monde féminine U20, le sélectionneur national, Gilles Eyquem, voulait remporter ce titre mondial à la maison. Finaliste, il y a deux ans en Papouasie-Nouvelle-Guinée, les partenaires de Selma Bacha ne seront pas championnes du monde devant leur public. La raison ? La Rojita a brisé le rêve des Bleuettes (1-0 ), ce lundi soir en demi-finales de ce Mondial.

Battue, l’an passé par l’Espagne en finale du Championnat d’Europe des moins de 19 ans en Irlande DU Nord (3-2), le sélectionneur tricolore avait alors mis en place un système de jeu pour densifier son milieu de terrain. En soi, c’était une bonne idée. Sur le terrain, cela a été une toute autre histoire. Par crainte de se faire prendre en contre, les Tricolores n’ont pas réussir à mettre de la folie dans cette partie.

Les Bleuettes ont manqué de réussite

Malgré une possession stratosphérique de la part de la Rohita, ce sont les Françaises qui se sont procuré les meilleures occasions dans cette partie. Sandy Baltimore et Emelyne Laurent sont intenables sur leurs ailes et font très mal à l’arrière-garde ibère. On peut se demander alors ce qu’il a manqué aux Bleuettes pour remporter cette demi-finale.

« Un peu de réussite. On a eu les occasions pour mener au score et pour revenir à hauteur des Espagnoles dans cette rencontre. Après, il aurait fallu marquer ce but. Ce soir, on n’a pas réussi à le faire », expliquait le sélectionneur national, Gilles Eyquem, au micro de C8.

Malheureusement, ce que l’on n’a pas réussi à faire, les Ibères l’ont fait. Au retour des vestiaires, Patricia Guijarro vient doucher le stade de la Rabien en ouvrant le score pour la Rohita (1-0, 51e). Les Bleuettes ont plus d’une demi-heure pour renverser cette rencontre.

Quatre jours pour se remobiliser

Pour arranger leurs affaires, Aitana Bonmati écope d’un deuxième carton jaune. Les Espagnoles vont jouer pendant plus de vingt minutes à dix contre onze. Une aubaine pour la sélection tricolore. Gilles Eyquem en profite pour faire rentrer du sang frais sur le terrain pour tenter de faire la différence.

À un quart d’heure du terme, l’équipe de France U20 obtient un pénalty. Une occasion rêvée pour les Françaises pour revenir dans cette rencontre. Malheureusement, Marie-Antoinette Katoto ne le transofrme pas. Plus rien ne sera inscrit jusqu’au coup de sifflet final. Les Bleuettes s’arrêtent en demi-finales et disputeront, vendredi, la petite finale face à l’Angleterre avec l’objectif de monter sur le podium de leur Coupe du monde.

« Bien évidemment, c’est une grosse déception de se faire sortir à ce stade de la compétition. Mais, on va aller la chercher cette médaille de bronze. Il n’y a pas de raison que l’on loupe ce dernier rendez-vous », prévenait le sélectionneur tricolore. Les Bleuettes auront quatre jours pour digérer cette désillusion et se remobiliser pour briller une dernière fois devant leur public…

Légende photo : Amélie Delabre et les Bleuets ont été stoppées par l’Espagne en demi-finales de leur Coupe du monde féminine U20 de la FIFA (Crédit photo : Twitter U20WWC)

Leave a Comment
Contactez-nous