Pas de blague les Bleuettes
Football Bleuettes

Pas de blague les Bleuettes

Par Romain Beauvais

Présentation.Ce n’est plus le moment de calculer pour les Bleuettes. Tenues en échec par la Nouvelle-Zélande (0-0), mercredi dernier à Vannes, les joueuses de l’équipe de France féminine U20 doivent se reprendre face aux Pays-Bas, ce dimanche à Saint-Malo. Car, il y a en jeu une qualification pour les quarts de finale de leur Coupe du monde.

« Attention les filles, ce n’est pas fait », lance le sélectionneur de l’équipe de France féminine U20, Gilles Eyquem, à nos confrères de Ouest-France. Car les Bleuettes n’ont plus trop le droit à l’erreur face aux Pays-Bas, ce dimanche à Saint-Malo pour leur dernier match de poules dans leur Coupe du monde. Il faudra donc retrouver des Tricolores avec le couteau entre les dents.

Pourtant,il y a quatre jours à Vannes, la Nouvelle-Zélande avait accroché l’équipe de France féminine U20 (0-0). On avait vu des Bleuettes en manque d’inspiration durant toute cette rencontre. « On a fait beaucoup de fautes techniques, nos passes n’étaient pas assez appuyées. On n’a pas réussi à tirer souvent devant le but. Il faut que l’on s’applique sur les coups de pied arrêtés quand on n’y arrive pas dans le jeu mais on n’a pas su le faire », rappelle la défensure de l’équipe de France U20, Maëlle Lakrar, sur le site de Footofeminin.

Un match référence face aux Pays-Bas ?

Espérons que les Bleuettes retrouveront leur niveau de jeu, entrevu à l’occasion du premier match de ce tournoi contre le Ghana (4-1, le 5 août à Vannes, ndlr). Ce match contre les Pays-Bas pourra donc servir de match référence dans ce Mondial même si les Néerlandaises sont déjà qualifiées pour les quarts de finale. Et l’équipe de France U20 a les armes techniques et physiques pour dompter cette formation hollandaise afin de terminer en tête de son groupe.

« Face aux Pays-Bas, on ne peut pas jouer le nul, on n’est pas préparés pour ça. L’équipe que nous allons confectionner, ce n’est pas une équipe pour défendre. Six attaquantes, avec des milieux qui sont offensives, les latérales portées vers l’avant… Pour aller de l’avant et mettre de l’impact, pour faire mal. Malgré tout, ça dépendra de l’engagement que vont mettre les filles », prévient le sélectionneur tricolore. À elles de finir le job…

Légende photo : Les Bleuets devront sortir un match de haute volée face aux Pays-Bas, ce dimanche, pour composter leur billet pour les quarts de finale de leur Coupe du monde (Crédit photo : Twitter Pauline Dechilly)

Leave a Comment
Contactez-nous