Le Net : «J’espère qu’un jour, j’aurais de meilleures sensations sur un Championnat d’Europe pour montrer réellement ce que je vaux »
Cyclisme CH LE NET

Le Net : «J’espère qu’un jour, j’aurais de meilleures sensations sur un Championnat d’Europe pour montrer réellement ce que je vaux »

Propos recueillis par Romain Beauvais

Interview.Vingt-cinq secondes, c’est si peu et beaucoup à la fois. En effet, c’est le temps qui sépare la Française, Marie Le Net, de la gagnante du jour, l’Italienne, Vittoria Guazzini. Ce jeudi, la Bretonne a réalisé une belle performance sur ce contre-la-montre difficile disputé à Brno en République tchèque. Au final, la Bretonne décroche une superbe quatrième place. Maintenant place à la course en ligne. Ce samedi, Marie Le Net et l’équipe de France espèrent bien réaliser quelque chose de beau sur ce Championnat d’Europe juniors.

Marie, quel sentiment prédomine-t-il après votre performance sur le contre-la-montre juniors des Championnats d’Euope espoirs disputés en République tchèque ?
D’un côté, je suis contente de cette quatrième place. Je n’avais pas d’objectif précis sur ces Championnats d’Europe espoirs. D’un autre côté, j’ai une petite pointe de déception car je n’avais pas de bonnes sensations. À contrario, si je les avais ressenties, j’aurais pu mieux faire. Je suis tout de même satisfaite de mon résultat du jour.

Comment jugez-vous votre performance sur le contre-la-montre ?
Je suis contente de ce que j’ai réalisé sur le chrono. Une quatrime place, ce n’est pas donné à tout le monde. Je suis heureuse d’avoir pu le faire. Après, vous savez, en juniors, c’est difficile de connaître réellement son niveau à l’international. Ce Championnat d’Europe me permet de me jauger face à la concurrence. J’ai ainsi pu acquérir plus d’expérience sur une telle compétition.

Vous attendiez-vous à réaliser une telle performance sur ce chrono juniors ?
Même si je savais que les jambes ne tournaient pas trop bien, je pouvais limiter la casse puisqu’au premier intermédiaire, j’étais dans les temps de la gagnante du jour, l’Italienne, Vittoria Guazzini. Je ne voulais avoir aucun regret. Je n’ai rien lâché jusqu’au bout.

« Je n’étais pas très loin du podium »

Racontez-nous comment vous avez vacu cet exercice en solitaire ?
C’était un circuit très difficile. Il y avait une belle bosse qui faisait mal aux jambes. C’était long et horrible. Il fallait réussir à gérer son effort pour ne pas exploser sur la fin du parcours.

L’Italienne, Vittoria Guazzini, qui a décroché le titre européen sur le chrono junioré, était-elle trop forte ?
Vous savez, chez les espoirs, il y a une fille qui est bien au-dessus du lot. Ce n’est pas le cas chez les juniors. L’Italienne s’impose suelemnt avec huit secondes d’avance sur sa dauphine. Pour ma part, je suis à vingt-cinq secondes de Guazzini. Ce n’étaot pas inaccessible de jouer le titre face à elle, je pense !

Y-a-t-il de la déception d’écjouer si près du podium ?
Si un petit peu. Je n’étais pas très loin du podium. Si j’avais eu de meilleures sensations sur mon vélo, cela aurait pu changer la donne. Je me trompe peut-être dans mon analyse. Si j’avais eu la bonne jambe sur ce chrono, peut-être que j’aurais moins bien géré cet effort en solitaire. J’espère qu’un jour, j’aurais de meilleures sensations sur un Championnat d’Europe pour montrer réellement ce que je vaux. Ce serait intéressant à voir…

>« On peut vraiment réaliser quelque chose de beau sur ce Championnat d’Europe »

Quels enseignements tirez-vous après ce contre-la-montre ?
D’expérience plus d’expérience. Après, sur un chrono aussi difficile, il ne faut pas avoir peur de se donner dès le premier kilomètre. Je peux donc m’améliorer sur l’aspect physique ainsi que sur mes trajectoires de course.

Maintenant place à la course en ligne. Comment allez-vous aborder cette épreuve ?
On en parlait entre nous, en fin de matinée, car on nous a demandé de construire notre stratégie pour cette course. On est vraiment un groupe homogène. Sur le papier, on est l’une des meilleures quipes. On peut vraiment réaliser quelque chose de beau sur ce Championnat d’Europe. C’est bien d’avoir les watts mais il faudra réussir à contrôler et cadenasser cette course pour ne pas se faire prendre à défaut par les autres équipes.

Légende photo : Marie Le Net échoue au pied du podium sur le contre-la-montre juniors des Championnats d’Europe (FFC)

Leave a Comment
Contactez-nous