Et de sept pour Lyon !
LDC OL

Et de sept pour Lyon !

Par Romain Beauvais

Compte-rendu.Grâce à un but de Lucy Bronze face à ses anciennes partenaires de Manchester City (1-0), ce dimanche au Groupama Stadium en demi-finales retour de la C1, l’Olympique Lyonnais disputera une septième finale de Ligue des champions. Le 24 mai prochain à Kiev, les tenantes du titre affronteront Wolfsburg ou Chelsea pour tenter d’aller décrocher cette cinquième étoile européenne.

« Encore une finale, c’est incroyable », lâchait Ada Hegerberg au micro d’OLTV. Grâce à un but de Lucy Bronze face à ses anciennes paretenaires de Manchester City (1-0), ce dimanche au Groupama Stadium en demi-finales retour de la C1, les tenantes du titre disputeront bien une septième finale de Ligue des champions en neuf participations, le 24 mai à Kiev. 

« La logique a été respectée. Malgré un match aller difficile, on a mis ce petit but essentiel pour se qualifier. On a eu les opportunités pour tuer ce match plus tôt mais on a manqué de justesse dans le dernier geste », relativisait le coach de l’OL, Reynald Pedros, sur le site officiel du club. Car ce dimanche, sur le terrain, il n’y avait qu’une seule équipe.

Un match maîtrisé de bout en bout

« O a donné le tempo d’entrée. On savait qu’on jouerait dans leur camp, et que City resterait derrière. Après le match en Angleterre, on avait plus de certitudes sur la façon d’aborder cette rencontre. Il fallait mettre un maximum de diversité dans nos attaques et, malgré les occasions ratées, on doit être satisfait de notre prestation. On a voulu mettre un nouveau système en place (un 4-4-2 losange) en se préoccupant surtout de notre animation plutôt que de celle de notre adversaire. Ça nous a réussi », résumait Pedros.

En effet, les Lyonnaises ont maîtrisé le match de bout en bout. Dès les premières minutes de jeu, on a senti une équipe rhodanienne très agressive. Grâce à un pressing très haut, les championnes de France en titre se procurent de nombreuses occasions. Tour à tour, Dzsenifer Marozsan (4e), Wendie Renard (8e), puis Amandine Henry (12e) voient leurs tentatives passer tout près de la cage gardée par Karen Bardsley. On a l’impression de revivre le scénario du match aller (0-0, le 22 avril à Manchester City, ndlr).

Lyon a rendez-vous avec l’histoire

Heureusement pour les Lyonnaises, Lucy Bronze, l’ancienne joueuse de Manchester City, inscrit un but magnifique au terme de ce premier quart d’heure de jeu (1-0, 17e). « Normalement, je ne marque pas beaucoup et encore moins comme cela (rires). Mais il fallait faire quelque chose de spécial pour tromper la vigilance de Karen Bardsley. Je suis venue ici pour vivre ce genre de moments », expliquait Lucy Bronze.

Derrière, les championnes d’Europe en titre n’arrivent pas à tuer le match. Heureusement pour elles, les Anglaises ne se créent pas la moindre occasion dangereuse dans cette rencontre. Par conséquent, l’Olympique Lyonnais retrouvera soit Wolfsburg, soit Chelsea, le 24 mai à Kiev pour « arriver à accrocher une cinquième victoire. Ce serait historique. » L’histoire est donc en marche pour l’OL.

Légende photo : Grâce à Lucy Bronze, les Lyonnaises défendront leur titre européen, le 24 mai prochain à Kiev (Compte Twitter OL)

Leave a Comment
Contactez-nous