Bochet élevée au rang d’Officier de la Légion d’honneur
Marie Bochet AFP

Bochet élevée au rang d’Officier de la Légion d’honneur

Par Romain Beauvais

Récompense.Quadruple championne paralympique aux Jeux d’hiver de Pyeongchang, Marie Bochet a été élevée au rang d’Officier de la Légion d’honneur par le président de la République, Emmanuel Macron, ce vendredi au Palais de l’Élysée, en compagnie des médaillés olympiques et paralympiques des JO 2018. C’est une belle reconnaissance pour la Savoyarde de 24 ans.

On ne naît pas championne paralympique mais on le devient. À force de travail et d’abnégation, Marie Bochet est en train d’écrire les plus belles pages de son histoire. Car à Pyeongchang, la Soyarde, âgée de 24 ans, aura été la reine des Jeux Paralympiques d’hiver avec quatre titres à la clé. C’est fort logiquement que la porte-drapeau de la délégation tricolore, tout comme Martin Fourcade, et l’ensemble des médaillés olympiques et paralympiques français ont été reçus à l’Élysée.

Ce vendredi après-midi, Marie Bochet a alors été élevée au rang d’Officier de la Légion d’honneur par le président de la République, Emmanuel Maacron. « C’est assez impressionnant. Quand je suis sur les skis, je ne vais pas chercher cette reconnaissance-là, mais je suis très fière d’être officier de la Légion d’honneur », avouait-elle, à nos confrères de SkiChrono. Cette reconnaissance vient récompenser tous les sacrifices consentis au quotidien par Marie Bochet pour rester au plus haut niveau.

Bochet, un exemple à suivre pour les jeunes

La Savoyarde, à travers son parcours, porte un message d’espoir auprès des jeunes. « Vous portez une part de cette ambition de la Nation, de cette fierté qui n’est pas acquise, mais toujours réinventée, de cet exemple qu’on doit donner aux plus jeunes, de ce qui tient un pays, de ce qui fait qu’un jeune qui pourrait mal tourner, parce qu’il a des beaux exemples, ceux que vous avez donnés, va se dire « c’est à ça que j’ai envie de ressembler ». Il fera l’impossible pour pouvoir suivre cet exemple. Qu’un jeune qui pourrait désespérer, parce qu’il est né en situation de handicap, pourra se dire qu’il est capable de le faire car il en a vu d’autres qui ont réussi », assurait Emmanuel Macron dans allocution à l’attention des médaillés olympiques et paralympiques.

Marie Bochet est un exemple à suivre même si elle reste modeste. « Je ne me sens pas un exemple. Je me connais trop pour le penser ! C’est nos carrières, nos façons de travailler, l’investissement que l’on met dans notre sport pour atteindre nos objectifs. Après en tant que personne, je ne sais pas. Il y a des exemples, il y a des contre-exemples. Nous avons des valeurs que l’on a envie de transmettre. C’est peut-être en ça que nous sommes des exemples, lorsque nous défendons corps et âmes ces valeurs sur les pistes », soulignait-elle. En tout cas, son histoire devrait en inspirer plus d’une à se mettre au ski handisport…

Légende photo : C’est une grande fierté pour Marie Boechet d’être nommée officier de la Légion d’honneur(Compte Twitter AFP)

Leave a Comment
Contactez-nous