Le bronze pour le relais tricolore
JO Biathlon relais femmes

Le bronze pour le relais tricolore

Par Romain Beauvais

Compte-rendu.Deux jours après leur titre olympique sur le relais mixte, Marie Dorin-Habert et Anaîs Bescond, accompagnées d’Anaïs Chevalier et Justine Braisaz, ont obtenu, cette fois-ci, la médaille de bronze sur le relais 4X6km des Jeux Olympiques de Pyeongchang. Le titre est revenu à la Biélorussie devant la Suède. Avec cette cinquième médaille obtenue par le biathlon, l’équipe de France décroche sa quinzième breloque dans cette olympiade et égale ainsi le record des JO de Sotchi, qui datait de 2014.

Pour sa dernière course, Marie Dorin-Habert espérait bien décrocher une médaille avec ses copines de l’équipe de France. « J’espère que cela va le faire aujourd’hui. Ce serait une belle fin pour moi et pour celles qui n’ont pas été médaillées durant ces JO », espérait Marie Dorin-Habert, au micro de France Télévisions,, durant le passage de Justine Braisaz. C’est chose faite puisque le relais tricolore a décroché le bronze, ce jeudi sur le relais 4X6km des Jeux Olympiques de Pyeongchang, juste derrière la Biélorussie et la Suède.

« Sur le dernier relais, de nombreuses équipes pouvaient encore jouer le podium. On pouvait tout perdre sur le dernier tir debout. On savait qu’en allant sur l’anneau de pénalité, on aurait terminé sixième ou septième. On a alors serré les fesses jusqu’au bout. Au final, on a cette médaille et cela fait du bien aux filles. C’est génial car toutes les quatre vont rentrer en France avec leur breloque », se réjouissait l’entraîneur de l’équipe de France, Julien Robert.

Braisaz sauve les meubles

Deux jours plus tôt sur le relais mixte, Anaïs Bescond et Marie Dorin-Habert avaient décroché le titre olympique avec Simon Desthieux et Martin Fourcade. Ce jeudi. Sur cette dernière course des Jeux, les Bleues faisaient office de favorites sur le papier avec l’Allemagne et la Norvège. C’est donc Anaïs Chevalier qui lançait le relais français. En difficulté depuis le début de la saison, l’Iséroise a passé le témoin à Marie Dorin-Habert à une trentaine de secondes de la tête de course.

« Je n’avais pas envie de donner le relais dans de mauvaises conditions. J’ai réalisé le minimum syndical au tir. J’aurais aimé mieux faire mais on est dans le match pour le podium. Pour moi, la course commence maintenant », expliquait Anaïs Chevalier. Malgré des conditions dantesques, Marie Dorin-Habert voulait faire plaisir à ses copines de l’équipe de France. Avec seulement deux fautes au tir, les Bleues pouvaient encore rêver à cette médaille d’or.

La troisième relayeuse, Justine Braisaz, a sauvé les meubles. Sur ces deux tirs, elle a utilisé ses trois balles de pioches sur son couché et son debout. Mais elle a trouvé les ressources mentales pour ne pas aller visiter l’anneau de pénalité. Malgré un déficit au tir, la skieuse des Saisies volait sur les skis. « J’étais nerveuse sur le pas de tir et mes balles ne sont pas passées loin du tour de pénalité. Je suis à fond derrière Anaïs Bescond », soufflait-elle.

Record de médaille égalé à Pyeongchang

Braisaz a transmis le relais à Anaïs Bescond en deuxième position, juste derrière la Biélorussie. La médaillée de bronze de la poursuite, avait le destin de l’équipe de France entre ses spatules. Repartie avec la Suédoise, Hanna Oeberg, sacrée sur l’individuel, la Jurassienne allait se battre pour l’argent. Car devant le titre ne pouvait plus échapper à Darya Domracheva. Finalement, Bescond a craqué à quelques encablures de l’arrivée mais permet à la France de monter sur le podium.

Il faut remonter en 2010 pour trouver trace d’un relais tricolore sur le podium des Jeux Olympiques d’hiver. À Vancouver, le quatuor français, composé de Marie-Laure Brunet, Sylvie Becaert, Marie Dorin et Sandrine Bailly, avait décroché l’argent. Ce jeudi, les Bleues apportent une cinquième médaille au biathlon mais surtout la quinzième breloque à la délégation tricolore. Le record de médaille des JO de Sotchi est donc égalé alors qu’il reste encore quelques compétitions avant la fin de cette olympiade coréenne.

Légende photo : Le quatuor tricolore, composé d’Anaïs Chevalier, Marie Dorin-Habert, Justine Braisaz et Anaïs Bescond, décroche le bronze sur le relais des JO de Pyeongchang (Compte Twitter IBU)

Leave a Comment
Contactez-nous