Krumbholz se laisse encore un peu de temps
Hand Krumbhjolz

Krumbholz se laisse encore un peu de temps

Par Romain Beauvais

Présentation.À plus d’une semaine du coup d’envoi du Mondial en Allemagne (1 au 17 décembre), le sélectionneur de l’équipe de France, Olivier Krumbholz, a donné quelques pistes, ce mercredi midi à Meudon-la-Forêt, concernant les dix-huit joueuses qui seraient présentes au Championnat du monde. Devant la presse, certains noms ont été évoqués. La liste officielle sera dévoilée sans doute  durant le tournoi Razel-Bec qui a lieu ce week-end à Paris. 

Actuellement vingt-et-unes, d’ici au 1er décembre, elles ne seront plus que dix-huit à prendre la direction du Mondial en Allemagne (1er au 17 décembre). Trois filles devront dire adieu à l’équipe de France d’ici à la fin du mois de novembre. Un déchirement pour ces trois joueuses qui ne disputeront finalement pas ce Championnat du monde. Chacune devra alors montrer le meilleur d’elle-même si elles veulent faire partie des dix-huit élues.

En attendant, le technicien français veut encore tester certaines situations avant que le couperet tombe. Avec l’arrivée de jeunes joueuses, la tâche se complexifie pour le sélectionneur national. « Pour être honnête, le titre européen des juniors redistribue ou redistribuera les cartes en équipe de France. Sur cet Euro juniors, six ou sept tricolores ont été très fortes. Elles apportent une saine concurrence chez les Bleues », expliquait Olivier Krumbholz devant la presse.

Zaadi et Darleux ont marqué des points

Certaines ont déjà marqué des points dans l’esprit du coach tricolore. C’est sans doute le cas de Grace Zaadi qui réalise un début de saison stratosphérique avec le Metz HB (17 matches joués, 16 victoires pour une seule défaite toutes compétitions confondues, ndlr). « On ne lui demande qu’une chose : c’est qu’elle exprime ses qualités en équipe de France. Elle a marqué des points. On va en tenir compte. C’est à elle de saisir sa chance car il y a beaucoup de concurrence chez les Bleues. Si Grace est aussi performante en équipe de France qu’avec Metz, cela va lui permettre d’avoir davantage de temps de jeu en sélection nationale. C’est quelqu’un qui pousse fort actuellement dans le groupe », résumait-il.

Une autre a certainement gagné sa place pour le Mondial. En l’absence de Laura Glauser, pour congé maternité, Cléopâtre Darleux a montré de belles choses, que ce soit sur la scène nationale et européenne depuis le début de la saison. « Darleux a la compétence nécessaire pour s’affirmer en équipe de France.  On sait très bien que sur un Championnat du monde, Amandine Leynaud ne pourra pas tenir la baraque toute seule. Elle aura un rôle essentiel à jouer durant cette compétition », précisait Krumbholz.

Pineau et Niombla doivent retrouver du temps de jeu en équipe de France

Même si certains dossiers semblent clairs pour Krumbholz, d’autres le sont moins. Celui d’Allison Pineau pourrait-il en être un ? « Allison va bien. Elle est en pleine reprise. Elle a beaucoup travaillé physiquement. Il va falloir attendre quelques entraînements pour savoir où elle en est plus précisément. Aujourd’hui, on l’a fait bosser. Et on ne porte pas de jugement définitif sur sa capacité à performer.  Si elle n’est au top, elle ne peut pas prétendre à être dans la sélection. Cette situation n’est pas si simple que cela. Mais le temps joue pour elle », avouait-il.

Pour Gnonsiane Niombla, la situation est toute autre. « Elle a un problème de dos et elle n’a pas joué depuis un certain temps avec son club de Bucarest (Roumanie). Manifestement, elle n’est pas dans les petits papiers de son coach. Cela fait une situation compliquée à gérer pour moi. C’est à elle de savoir s’en servir. Mais si on a fait le choix de l’appeler en sélection nationale, c’est que l’on ne la condamne pas », relativisait-il.

Tout n’est donc pas simple. De surcroit, les filles pourront complexifier la situation si elles réalisent chacunes de belles prestations, lors de leurs matches de préparation; avant de s’envoler pour l’Allemagne. La liste sera sans doute dévoilée durant le tournoi Razel-Bec qui aura lieu ce week-end. Verdict dans les prochains jours à venir…

Légende photo : Encore un peu de patience avant de connaître la liste officielle des dix-huit joueuses présentes au Mondial en Allemagne (Ladies Sports)

 

Leave a Comment
Contactez-nous