Le titre pour Black
Cyclisme podium Mondial Course en ligne

Le titre pour Black

Par Romain Beauvais

Compte-rendu.Malgré une chute survenue dans le troisième tour, Chantal Blaak a trouvé les ressources nécessaires pour remporter le titre mondial, ce samedi sur la course en ligne des Mondiaux disputés à Bergen en Norvège. La Néerlandaise a devancé l’Australienne Katrin Garfoot et la championne du monde sortante, la Danoise Annalie Dideriksen. De son côté, Audrey Cordon-Ragot, présente dans l’échappée finale, a terminé très loin de la lauréate du jour.

Ce n’est sans doute pas à elle que l’on aurait pensé en premier pour remporter le titre mondial. Car au sein de la sélection néerlandaise, d’autres noms sortaient avant le départ de cette course en ligne. Bien évidemment, Anna Van Der Breggen, Annemiek Van Vleuten, Ellen Van Dijk ou encore Marianne Vos avaient les faveurs des pronostics pour succéder à Annalie Dideriksen dans cette épreuve. Finalement, c’est Chantal Blaak qui est devenue championne du monde, ce samedi à Bergen en Norvège.

« Je n’arrive pas encore à réaliser. Je suis en train de vivre un rêve, a-t-elle réagi au micro de l’Union cycliste internationale (UCI). Lorsque j’ai chuté, je me suis dit que ma course était terminée. Pourtant, j’ai réussi à revenir pour décrocher ce titre mondial. Ce n’était pas le plan que l’on avait mis en place. Je devais travailler le plus possible pour l’équipe. Finalement, en haut de la dernière ascension, j’ai écouté mon cœur, j’y suis allée et puis c’est tout ».

Blaak a surpris tout le monde

Après sa chute dans la troisième tour dans la descente de Salmon Hill, on ne donnait pas cher de sa peau. La coursière de la formation Boles-Dolmans a réussi tout d’abord à rentrer au sein du peloton avant de lui fausser compagnie à l’approche du dernier tour. Partie en compagnie d’Audrey Cordon-Ragot, d’Hannah Barnes et de Gracie Elvin, Blaak a basculé avec les meilleures en haut de la difficulté du jour.

Elles étaient finalement sept pour se disputer la victoire finale. Parmi elles, il y avait trois Néerlandaises. « On savait qu’il ne fallait pas attendre le sprint. Car Hannah Barnes semblait la plus rapide dans notre groupe. J’ai alors attaqué la première. J’ai vite compris que personne n’avait réagi à mon attaque », précisait-elle. Derrière, c’était l’enterrement de première classe comme cela avait été le cas vendredi matin sur la course juniors dames.

On allait donc jouer pour l’argent et le bronze. On pensait même à un instant qu’Audrey Cordon-Ragot pouvait monter sur le podium. Finalement, elle s’est révélée sous la flamme rouge et termine 39e. Quel dommage pour la Bretonne ! C’est Pauline Ferrand-Prévot qui prend une belle onzième place. Quant à Elise Delzenne, elle arrive 36e. Un bon résultat d’ensemble pour l’équipe de France car encore une fois, les Néerlandaises ont prouvé qu’elles étaient bien les plus fortes.

Légende photo : Chantal Black (au milieu de la photo) s’offre un premier maillot irisé (Compte Twitter UCI)

Leave a Comment
Contactez-nous