Il s’en est fallu d’un rien pour Cordon-Ragot
Cyclisme Audrey Cordon Ragot mondial

Il s’en est fallu d’un rien pour Cordon-Ragot

Par Romain Beauvais

Compte-rendu.Partie dans l’avant-dernier tour, Audrey Cordon-Ragot a finalement terminé à la 39e place, ce samedi sur la course en ligne des Championnats du monde disputés à Bergen en Norvège. Une vraie déception pour la Bretonne !

Souvent, on fait les bons choix. On court à la perfection. Et pourtant, cela ne sourit pas. Pour son septième Championnat du monde, Audrey Cordon-Ragot avait fait ce qu’il fallait pour aller chercher ce podium sur la course en ligne des Mondiaux de Bergen en Norvège. Finalement, la Bretonne a terminé 39e, ce samedi. Bien loin de la lauréate du jour et sacrée championne du monde, la Néerlandaise Chantal Blaak.

« Je ne nourris aucuns regrets, relativisait Audrey Cordon-Ragot sur le site internet de la Fédération française de cyclisme (FFC). J’ai juste un sentiment de frustration ! Nous avons couru comme il le fallait, et le vélo réclame aussi une part de réussite, et moi j’ai souvent peu de chance. »
 
Cordon-Ragot : « J’ai cru au podium pou ma part »

Partie dans l’avant-dernier tour avec Chantal Blaak et Gracie Elvin, la coursière de la formation Wiggle-High5 s’est fait la peau pour rester dans le groupe de tête dans Salmon Hill. En compagnie de trois néerlandaises, la Bretonne était dans les meilleures dispositions pour aller chercher une médaille mondiale.

« C’est juste dommage. J’ai cru jusqu’au bout au podium pour ma part, et j’espérais que Pauline revienne. Si on avait été deux françaises dans le final, cela aurait été bon pour nous. On aurait attaqué à tour de rôle. Si cela n’avait pas fonctionné, on se serait emmenée l’une ou l’autre », résumait la Bretonne. Malheureusement, Cordon-Ragot a coincé dans le final.

Cordon-Ragot espère décrocher une médaille sur la scène internationale avant la fin de sa carrière.

« Quand une grande partie du peloton est revenu sur nous, j’ai tenté de relancer…. Mais en vain ! La tête a lâché, les crampes arrivent, et c’est terminé… et j’ai fait avec ce qui me restait », avouait-elle. Audrey Cordon-Ragot aurait préféré avoir un autre destin à Bergen.

« J’espère avoir d’autres occasions de ce type se représenteront pour moi », reconnaissait-elle. Car un jour, elle espère remporter une médaille sur la scène internationale avant la fin de sa carrière. Et pourquoi le faire en 2020 lors des Jeux Olympiques de Tokyo.

Légende photo : Audrey Cordon-Ragot (au premier plan sur la photo) voulait sa médaille à Bergen (Compte Twitter FFC)

Leave a Comment
Contactez-nous