Toujours pas de finale pour les Bleues
Rugby CDM Dédaite Bleues

Toujours pas de finale pour les Bleues

Par Romain Beauvais

Compte-rendu.Pour la septième fois, le xv de France ne verra pas la finale d’une Coupe du monde. Les Bleues s’inclinent face à l’Angleterre (20-3), ce mardi soir en demi-finales à Belfast en Irlande du Nord. Ce dimanche, les Tricolores disputeront encore la petite finale face aux États-Unis.

Ce ne sera pas encore pour cette fois-ci. Pour la septième fois en huit participations, le xv de France s’arrête encore aux portes de la finale. La faute à l’Angleterre, tenante du titre, qui a éliminé les Bleues (20-3), ce mardi soir en demi-finales à Belfast en Irlande du Nord. Les coéquipières de Gaëlle Mignot disputeront la petite finale, ce samedi face aux États-Unis, battues plus tôt dans la journée par la Nouvelle-Zélande (45-12).

Pourtant, les Bleues ont continué à envoyer du jeu. Mais le xv de France n’arrivait pas à concrétiser leur temps fort. De leurs côtés, les Anglaises marquaient les premiers points dans cette partie par l’intermédiaire d’Emily Scarratt (3-0, 18e). Il faudra attendre presque la mi-temps pour voir les Bleues revenir à hauteur des Red Roses, grâce notamment à une pénalité de quarante mètres bottée par Shannon Izar (3-3, 37e).

Un jeu au pied déficient

Au retour des vestiaires, les championnes du monde en titre, mettaient une pression de dingue sur l’équipe de France qui n’arrivait pas à sortir de ses 22 mètres. Et à force de défendre, les Tricolores allaient à un moment craquer. C’est finalement à l’heure de jeu que les partenaires de Caroline Drouin encaissaient cet essai anglais. Sarah Bern, élue meilleure joueuse du match, assumait les bleues (13-3, 61e). Il leur restait un peu moins de vingt minutes pour réagir.

Sous la pluie, les Françaises s’entêtaient à jouer à la main alors que le ballon était glissant. Pourtant sous de telles conditions météorologiques, le xv de France aurait pu alterner avec du jeu au pied. Mais les Tricolores ont été déficientes dans ce secteur du jeu tout comme en touche où elles ont perdu six ballons de conquête. Elles s’en remettaient donc à leur jeu de passe. Une stratégie qui aurait pu être payante mais Julie Annery, qui remplaçait Romane Menager blessée contre l’Irlande, mettait son pied en touche avant d’aplatir dans l’en-but anglais.

Elles venaient sans doute de laisser passer leurs chances de revenir dans cette partie. Megan Jones inscrivait un dernier essai pour le xv de la Rose (20-3, 80+1). Anecdotique au vu de la physionomie du match. Ce samedi, les Red Roses tenteront leur couronne mondiale face à la Nouvelle-Zélande.

Légende photo : Les Bleues butent encore aux portes de la finale (Compte Twitter FFR)

Leave a Comment
Contactez-nous