Parisi : « Ce samedi, ce sera le moment le plus important de notre saison »
Volley Le Cannet Parisi

Parisi : « Ce samedi, ce sera le moment le plus important de notre saison »

Propos recueillis par Romain Beauvais

Interview.À la veille de disputer la finale de la Ligue A féminine, l’entraîneur du Cannet, Carlo Parisi, s’attend à vivre un match difficile face à l’ASPTT Mulhouse, ce samedi à Paris-Coubertin. Bien évidemment, aucun plan anti-Daly Santana ne sera mis en place pour la priver de ballons. Au contraire, c’est notre organisation tactique qui fera déjouer les Mulhousiennes. Les Cannetanes sont donc en route pour aller chercher un premier titre national.

Carlo, on sent vos joueuses très excitées à l’idée de jouer cette finale du Championnat de France ?
On n’est pas du tout excités. C’est une manière pour nous de nous libérer de cette pression et de faire redescendre cette tension à quelques heures de jouer un tel rendez-vous pour notre équipe. Vous savez, pour certaines, elles vont disputuer leur première finale. Bien évidemment, on est contents d’y être surtout après la saison que l’on a vécue. C’est une récompense pour nous. Mais on mérite de jouer ce match pour le titre national.

C’est donc le moment le plus important de la saison pour vos filles ?
Cette année, il y a eu des matches importants qui nous permettent aujourd’hui de nous retrouver en finale de la Ligue A féminine. L’équipe a beaucoup progressé tout au long de cette exercice 2016/2017. Ce samedi, ce sera le moment le plus important de notre saison.

C’est une surprise pour vous de jouer cette finale ?
Pour être honnête, c’est une surprise pour nous de nous hisser en finale du Championnat de France. Car sur le papier, il y avait des équipes plus fortes que la nôtre. Mais ce qui a fait la différence, c’est que l’on y a cru jusqu’au bout.

« À Mulhouse, il n’y a pas que Daly Santana à surveiller »

Comment voyez-vous cette finale ?
On s’attend à vivre un match compliqué contre L’ASPTT Mulhouse. C’est une formation très expérimentée. De notre côté, on est une équipe très jeune et qui n’a pas l’habitude de disputer ce genre de rendez-vous.

Allez-vous mettre en place un plan anti-Daly Santana ?
On va essayer de mettre en place notre organisation. Les filles vont suivre le plan de jeu et on ne se focalisera pas uniquement sur elle. Car à Mulhouse, il n’y a pas que Daly Santana à surveiller.

Après une défaite et une victoire en Championnat contre l’ASPTT Mulhouse, cette finale pourrait-elle avoir des allures de belle ?
En finale, j’espère voir un match équilibré et long. Car en phase régulière, c’était deux rencontres très différentes. À l’aller, Mulhouse s’est imposé. Et au retour, les Postières savaient déjà qu’elles étaient assurées de terminer en tête de la Ligue A féminine. Elles n’avaient plus rien à gagner en venant au Cannet. Le vrai match entre Le Cannet et l’ASPTT Mulhouse aura lieu ce samedi, je l’espère au moins…

Et qui sait, vous pourrez décrocher un premier titre national ?
Pour l’instant, on n’y pense pas. On veut juste bien jouer et essayer de mettre le plus souvent Mulhouse en difficulté durant cette finale. On verra bien demain ce qu’il en adviendra…

Légende photo : L’entraîneur du Cannet, Carlo Parisi (au premier plan à gauche avec ses joueuses), s’attend à vivre un match difficile face à l’ASPTT Mulhouse, ce samedi en finale du Championnat de France (Ladies Sports)

Leave a Comment
Contactez-nous