Les Mulhousiennes, enfin sacrées !
Volley LAF Titre Mulhouse

Les Mulhousiennes, enfin sacrées !

Par Romain Beauvais

Compte-rendu.Après avoir sauvé cinq balles de match dans cette partie, l’ASPTT Mulhouse décroche enfin son premier titre de championnes de France. Les protégées de Magali Magail s’imposent en cinq manches face au Cannet (3-2, 25-18, 17-25, 23-25, 36-34, 15-9), ce samedi à Coubertin en finale de la Ligue A féminine. Avec ce succès, les Mulhousiennes mettent un terme à quarante ans de disette sur la scène nationale.

C’était le moment ou jamais pour l’ASPTT Mulhouse de décrocher son premier titre de championnes de France. Après huit finales perdues contre le RC Cannes, les Postières, qui ont terminé leader de la phase régulière, ne pouvaient pas encore une fois voir ce trophée repartir sur la Côte d’Azur. Ce n’était sans compter sur la détermination des Mulhousiennes qui ont puisé au fond d’elles pour s’imposer en cinq sets face au Cannet (3-2, 25-18, 17-25, 23-25, 36-34, 15-9), ce samedi à Paris-Coubertin en finale de la Ligue A féminin.

« Je suis super contente. Je n’arrête pas de pleurer, racontait la pointue de l’ASPTT Mulhouse, Maëva Orlé, au micro de la chaîne l’Équipe.C’est juste extraordinaire. On le voulait tellement ce titre. Car l’ASPTT Mulhouse courait après depuis longtemps. Je suis heureuse de le remporter avec cette équipe. C’est une récompense pour tout le travail que l’on a accompli tout au long de la saison. Mais je sais que l’on le mérite. » Mais les Postières ont été le chercher au terme d’un match de folie.

Mulhouse a sauvé cinq balles de match

Pourtant les coéquipières de Daly Santana, élue meilleure joueuse de cette partie, ovaient pris le match par le bon bout en remportant le premier set (25-18). On pensait donc que les Mulhousiennes allaient faire cavalier seul dans cette. C’était sans compter sur les ressources physiques du Cannet. Les Cannetanes, emmenaient par Alexandra Laric et Lyna Franco Marra, remportaient les deux sets suivants pour mener deux manches à une face à Mulhouse. Les Azuréennes étaient alors toutes proches de décrocher ce premier titre national.

Surtout que dans ce quatrième set, les protégées de Carlo Parisi semblaient avoir le match en main. Dans le money-time, les partenaires de Ljiljana Rankovic vont même se procurer cinq balles de match. Mais les Postières ont puisé dans leurs ressources mentales pour les sauver les unes après les autres. Elles ont tout donné pour rester en vie dans cette partie. Elles ont égalisé à deux manches partout. On aura bien le droit à un tie-break décisif dans cette finale.

« C’est un match incroyable. Lorsque l’on a été dos au mur, c’est à ce moment que l’on a pris plus de risques. On était plus sereines. On a montré notre vraie visage. On a prouvé que l’on avait du caractère », a précisé l’entraîneur mulhousienne, Magali Magail. Les Postières ont renversé Le Cannet. Cela faisait quarante ans qu’elles attendaient cela. Car leur dernier titre remontait à 1977. L’ASPTT Mulhouse espère désormais rester en haut de l’affiche pour de longues années…

Légende photo ; L’ASPTT Mulhouse remporte son premier titre de championnes de France (Compte twitter FFVB)

Leave a Comment
Contactez-nous