Ourahmoune sort par la grande porte
Boxing - Olympics: Day 15

Ourahmoune sort par la grande porte

Par Romain Beauvais

Boxe. Pour son dernier combat, la Française, Sarah Ourahmoune, sort par la grande porte. La boxeuse tricolore s’incline seulement qu’en finale face à la championne olympique en titre, la Britannique, Nicola Adams. Mais Ourahmoune a déjà des projets pleins la tête après sa retraite sportive.

Comme on dit toutes les bonnes choses ont une fin. Agée de 34 ans, Sarah Ourahmoune avait annoncé depuis quelques semaines qu’elle mettrait un terme à sa carrière de sportive de haut niveau à l’issue des Jeux Olympiques. Et à Rio, la Française a pris beaucoup de plaisir et a passé les tours pour se hisser en finale olympique. Bien évidemment qu’elle avait envie d’imiter Estelle Mossely, qui est devenue la première boxeuse féminine à remporter la médaille d’or aux JO. Malheureusement Ourahmoune s’est inclinée contre l’Anglaise Nicola Adams.

Face à la puissance, l’allonge et la précision de la championne olympique en titre des poids mouches, la Française n’a pas à rougir de sa prestation. Malheureusement, elle aura mis un peu de temps à rentrer dans sa finale. Après avoir perdu les deux premiers round, elle revenait un peu dans la partie en remportant la troisième reprise. Mais l’Anglaise faisait jouer toute son expérience pour conserver son titre olympique dans la catégorie des -51kg..

Ourahmoune : « C’était la dernière fois que je montais sur un ring de boxe »

« Je n’ai aucun regret. J’ai tout donné. Je rentre heureuse et en paix. Je suis triste car je passe à deux doigts du titre olympique. Je ne me rends pas encore compte de l’impact de cette médaille d’argent. C’est un mélange de déception et de joie qui m’inonde en ce moment. C’était mon ultime combat et la dernière fois que je montais sur un ring de boxe », a réagi Sarah Ourahmpoune au micro de France Télévisions.

Sarah n’a jamais abandonné. Pourtant, elle a arrêté deux ans pour mettre naissance à sa fille Ayna 3 ans). Il a fallu donc réapprendre à boxer pour se retrouver à Rio. Même si certains n’y croyaient pas trop, Sarah Ourahmoune a prouvé à force de travail qu’elle pouvait y arriver. Et elle l’a fait de la plus belle des manières aux Jeux Olympiques de Rio en décrochant l’argent.

Ourahmoune a déjà pensé à sa reconversion

« Je me suis toujours accrochée car j’avais un rêve. À un moment donné, on rencontre des obstacles et des échecs et il faut savoir s’en nourrir. Même si c’était mon dernier combat, je sais que j’aurais d’autres combats à mener », lâchait-elle.

Maintenant qu’elle vient de fermer un chapitre de sa vie, la jeunefemme va pouvoir se consacrer à temps à sa vie familiale et professionnelle. Diplômée de Sciences Po, Ourahmoune s’est lancée dans l’entrepreneuriat. Mais elle veut également développer la boxe pour les personnes handicapées. Elle donc déjà des idées pleins la tête mais surtout de nouveaux rêves à concrétiser.

Crédit Photo : Sarah Ourahmoune en bleu sur la photo décroche l’argent en poids mouches des JO de Rio (Icon Sport)

Leave a Comment
Contactez-nous