Comme d’habitude
LE SOMMER

Comme d’habitude

Par Romain Beauvais

Football.Battues, il y a quatre ans à Londres par le Canada (1-0) pour le match de la troisième place, les Canadiennes ont éliminé les Bleues (1-0), mais cette fois-ci en quarts de finale des Jeux Olympiques de Rio. La médaille, ce ne sera pas encore pour cette fois-ci

L’histoire se répète un peu trop souvent pour l’équipe de France. Comme d’habitude, les Françaises ne passent pas le cap des quarts de finale d’une grande compétition. Et cela s’est à nouveau reproduit, ce vendredi aux Jeux Olympiques de Rio. Pourtant, il y a quatre ans à Londres, on avait quitté des Bleues en larmes après leur échec contre le Canada pour le match pour la troisième place (1-0).

Depuis, elles ont progressé puisqu’aujourd’hui, elles occupent la troisième place mondiale à la FIFA mais apparemment, les Bleues n’y arrivent toujours pas. Et ce vendredi, à Rio, les Françaises avaient une occasion en or de passer ce cap surtout après l’élimination des triples championnes olympiques e : les Américaines. Il fallait donc se défaire des Canadiennes pour atteindre le dernier carré. Mais l’histoire fput toute autre.

Une rencontre fermée

Dans une rencontre très fermée, les protégées de Philippe Bergeroo, qui n’est pas sur de rester à la tête des Bleues après les JO, n’ont jamais réussi à faire bouger ce bloc canadien. Pourtant, les Bleues auraient pu trouver la faille en première période. C’est tout d’abord Eugénie Le Sommer qui s’écroule dans la surface de réparation. Mais l’arbitre de, Madame Claudia Inés Umpiérrez Rodríguez, ne bronche pas.

Dix minutes plus tard, l’attaquante tricolore est une nouvelle fois à terre dans la surface. Mais l’arbitre ne veut toujours pas siffler pénalty pour les Bleues. Les Françaises doivent rester vigilantes car elles ne sont pas à l’abri d’une contre-attaque des Nord-Américaines. Juste avant la pause, Wendie Renard à l’occasion d’ouvrir le score mais sa tête passe à côté du but de Stéphanie Labbé (0-0, 45e).

Schmidt crucifie les Bleues

Les Bleues doivent faire la différence dans le second acte. C’est Sophie Schmidt qui surprend Jessica Houara-D’Hommeaux et reprend victorieusement un centre de Janine Beckie (1-0, 56e). Les Tricolores ont du temps pour revenir dans cette partie. Mais c’est la barre transversale qui sauve la formation à la feuille d’érable.

On espère une révolte de la part des Tricolores. Le sélectionneur national, Philippe Bergeroo, tente le tout pour le tout. Louisa Cadamuro, qui joue sans doute son dernier match en équipe de France, rentre en jeu pour faire la différence. Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Claire Lavogez de faire son apparition sur le terrain à la place de la défenseure Sakina Karchaoui.

Pas de médaille pour les Françaises

Malheureusement rien n’y fait. Comme en 3 au Championnat d’Europe avec une élimination en quarts de finale face au Danemark (1-1, 4-2 aux t.a.b.). Deux ans plus tard au Mondial canadien, les Bleues s’inclinent encore à ce même stade de la compétition mais cette fois-ci contre l’Allemagne (1-1, 5-4 aux t.a.b).

Et ce vendredi à Sao Paulo, les Bleues ont vécu une nouvelle désillusion. Encore une fois, la médaille, ce ne sera pas pour cette fois-ci. Maintenant, il va falloir penser à l’avenir car un cycle est en train de se finir en équipe de France.

Légende : Eugénie Le Sommer n’a pas trouvé la faille face au Canada en quarts de finale des Jeux Olympiques de Rio (Icon Sport)

Leave a Comment
Contactez-nous