Montélimar 14e étape

Une journée particulière

Par Romain Beauvais

Tour de France.Après le carnage survenu hier soir sur la promenade des Anglais à Nice, les filles étaient touchées par cet événement. Ce matin à Montélimar, l’ambiance était un peu morose mais mais le sport avait repris ses droits.
`
L’ambiance était pesante, ce vendredi matin au départ de cette quatorzième étape entre Montélimar et Villars-les-Dombes. Après l’attentat perpetré, hier soir à Nice sur la Promenade des Anglais, qui a fait 84 morts et plus de 200 blessés, les filles étaient choquées.

« Même si on est dans notre Tour, on a été fortement touchées par cet événement. Mais le mauvais côté des choses, c’est que l’on s’habitue à l’état d’urgence et à cette insécurité constante sur le territoire français. Mais nous, on veut continuer à rouler, à pédaler car la vie continue », avouait Tétiana Kalachova, jointe par téléphone.

Le sport a repris ses droits

Le sport a repris ses droits et les filles ont pris le départ de cette quatorzième étape du Tour de France. Sur une étape sans réelles difficultés, les filles ont dû faire face à un vent frileux. Pour les réchauffer, de nombreux supporters étaient ammassés sur le bord de la route tout au long de cette journée.

Après 208 kilomètres, l’arrivée au Parc des oiseaux à Villars-les-Dombes s’est jouée au sprint entre Françaises, Belges et Néerlandais. Une occasion pour elles de se dégourdir les jambes avant cette terrible journée, demain, entre Bourg-en-Bresse et Culoz.

Crédit Photo : Compte Facebook Donnons des Elle au Vélo

Leave a Comment
Contactez-nous