Le Ventoux reste la propriété d’Amandine Martin
12e étape

Le Ventoux reste la propriété d’Amandine Martin

Par Romain Beauvais

Tour de France.En raison de fortes bourrasques de vent dépassant les 100km/h, la direction du Tour de France a décidé d’avancer la ligne d’arrivée au Chalet Reynard. Et les filles en ont fait de même. Et dans les pourcentages les plus dures du Mont Ventoux, Amandine Martin, la régionale de l’étape,

« On savait qu’Amandine Martin allait très bien s’en sortir dans le Mont Ventoux. Dans le Mont Chauve, elle était chez elle. Ce col, c’est le sien », Prévenait Claire Floret. En effet, la régionale de l’étape a ouvert la voie pour ses partenaires sur cette étendue lunaire. Mais en raison de violentes bourrasques de vent dépassant plus de 100km/h, l’arrivée a été jugée au Chalet Reynard.

Reparties de Montpellier, les filles sont parties à la conquête du Mont Ventoux. Et Amandine Martin, licenciée à Pernes-les-Fontaines, avait coché cette étape sur son calendrier. Et pour cette occasion, elle avait rameuté tous ses amis de la région pour l’accompagner dans cette ascension mythique. Là où le Tour s’est forgé son histoire. Tout le monde a en mémoire la mort de Tom Simpson en 1967 dans les pentes arides du mont Chauve. Certaines filles avaient quelques craintes à l’idée d’escalader ce géant de Provence.

« C’était une étape difficile car il y avait beaucoup de vent dans cette ascension. Et le fait que la montée soit raccourcie de six kilomètres nous a facilité la tâche. Bien évidemment, les pentes les plus raides étaient avant d’arriver au Chalet Reynard. Mais au final, on a plutôt bien géré cette montée », soulignait Claire Floret. Maintenant, les filles peuvent souffler car les choses sérieuses ne reprendront pas avant la semaine prochaine avec les dernières étapes dans les Alpes.

Crédit Photo : Compte Facebook Donnons des Elle au Vélo

Leave a Comment
Contactez-nous