Lattes Montpellier s’offre une belle
Montpellier Lattes v Bourges - LFB Final

Lattes Montpellier s’offre une belle

Par Romain Beauvais

Championnat de France. Deux jours après
Deux jours après sa défaite à Bourges (49-54), Montpellier a remis les pendules à l’heure en s’imposant (61-51), ce vendredi soir à domicile en finale retour du Championnat de France. Le titre se jouera lors d’un match d’appui entre les deux équipes, dimanche dans l’Hérault.

« Dimanche, il ne v pas faire beau dans l’Hérault. On ne pourra pas aller à la plage ». L’entraîneur de Lattes Montpellier, Valéry Demory, avait déjà à l’esprit ce match d’appui face à Bourges, dimanche à domicile. Deux jours après leur défaite dans le Berry (54-49), les Montpelliéraines devaient absolument s’imposer ce vendredi en finale retour. C’est chose faite après leur succès contre Bourges (6&-51).

« On était dos au mur. Il fallait gagner ce match. C’est ce que l’on a réussi à faire ce soir. On a joué avec beaucoup d’intensité et d’euphorie. On avait à cœur de réaliser une belle partie prouver que l’on était encore présentes dans cette série », se réjouissait l’ailière de Lattes Montpellier, Valériane Ayayi élue MVP de cette rencontre, au micro de Ma Chaîne Sport. Grâce notamment à une meilleure réussite aux tirs (15/31 à 2 points et 6/18 à 3 points).

Une entame tonitruante des Héraultaises

Et ce 7-0 inscrit par les Montpelliéraines dans les premières minutes de cette partie a fait beaucoup de mal aux Berruyères. « Notre entame de match a été catastrophique. On a connu des difficultés sur le repli défensif et Lattès Montpellier a commencé à scorer. Elles ont pris confiance e et nous, on a douté offensivement. Nous n’avons pas arrêté de courir après le score », estimait la meneuse de Bourges, Céline Dumerc.

En effet, sous la pression défensive des Héraultaises, les Tango n’arrivent pas à trouver la solution en attaque. Les partenaires d’Anaël Lardy ont un matelas d’avance au terme de ces vingt premières minutes de jeu (36-25, 20e).

Lattes Montpellier vise le doublé Coupe de France/Championnat

« On n’a que onze points d’avance à la mi-temps et ce n’est trop peu face à cette équipe berruyère. C’est un combat durant quarante minutes. C’est une finale à la vie ou à la mort. Ce soir, on n’avait plus le droit de perdre. On va devoir continuer comme cela encore pendant vingt minutes », expliquait l’intérieure du BLMA, Élodie Godin. Vingt dernières minutes durant lesquelles, Montpellier ne va pas connaître de baisse de régime.

« À Montpellier, on a nos repères et c’est bien pour nous de scorer car on est une équipe d’attaquantes », annonçait Ayayi. Les protégées de Valéry Demory auront deux jours pour préparer ce dernier match de la saison. Avec à la clé, un doublé Coupe de France/Championnat pour Lattes Montpellier.

Leave a Comment
Contactez-nous