Clarisse Agbegnenou (notre photo) est championne du monde de judo en -63 kg (Icon Sport)

Le titre pour Agbegnenou

Par Romain Beauvais

Battue l’année dernière à Rio par l’Israélienne Yarden Gerbi, Clarisse Agbegnenou a pris sa revanche, ce jeudi en finale des Championnats du monde des -63 kg à Chelyabinsk en Russie. Double championne d’Europe en titre et championne du monde, Agbegnenou pense désormais aux Jeux Olympiques de Rio en 2016.

Enfin ! L’équipe de France courait après cette première médaille d’or. C’est Clarisse Agbegnenou qui a comblé de bonheur toute la délégation française, ce jeudi aux Mondiaux de Chelyabinsk en Russie. La Tricolore, âgée de 21 ans, a remporté le titre mondial en -63 kg aux dépens dde l’Israélienne Yarden Gerbi. Une vieille connaissance pour Agbegnenou puisque cette dernière l’avait déjà privée de cette couronne mondiale l’an dernier à Rio. La Française a donc pris sa revanche.

« Je n’arrive toujours pas à y crire ! Je suis chamboulée ! C’est magnifique. Quand j’ai vu que j’allais la prendre en finale, je me suis dit: il faut que tu aies ta vengeance. Il faut que tu fasses mentir tout le monde et dire qu’il y a eu une erreur l’année dernière », a expliqué la nouvelle championne du monde Clarisse Agbegnenou sur L’Équipe.fr. Pourtant la victoire a mis du temps à se dessiner. Après des combats accrochés en matinée, la Française avait quelques heures devant elle avant d’aborder les phases finales.

Une petite sieste et Agbegnenou était de retour sur les tatamis pour disputer sa demi-finale. Opposée à sa compatriote, Anne-Laure Bellard, la licenciée d’Argenteuil dans le Val-d’Oise expédiait cette rencontre pour se hisser en finale. Une finale qu’elle maîtrisait de bout en bout. Après un premier yuko, Agbegnenou assenait un ippon victorieux. Désormais championne du monde et double championne d’Europe, la Française pense déjà aux Jeux de Rio où elle espère y décrocher le titre olympique  en -63 kg dans deux ans au Brésil.

Leave a Comment
Contactez-nous