L’argent pour le fleuret
Escrime Fleuret

L’argent pour le fleuret

Par Romain Beauvais

L’équipe de France obtient sa première breloque aux Mondiaux de Budapest avec la l’argent pour le fleuret féminin. Après le zéro pointé des Jeux Olympiques de Londres, les Françaises repartiront de Hongrie avec au moins une médaille.

L’équipe de France ne repartira pas bredouille des Mondiaux de Budapest. Après le zéro pointé des derniers Jeux Olympiques dans la capitale londonienne, les Tricolores voulaient éviter une nouvelle déconvenue dans un grand championnat. C’est chose faite puisque le fleuret féminin repartira de la capitale hongroise avec une médaille d’argent autour du cou. Une breloque qui pourrait bien donner un nouveau souffle à l’escrime tricoloree. Une vraie récompense pour Corinne Maitrejean, Anita Blaze, Astrid Guyart et Ysaora Thibus qui étaient passées à côté de leur championnat en individuel.

Après des victoires convaincantes face au Mexique (45-26) et contre la Pologne (45-29), les Tricolores se sont payées le luxe de sortir les Russes (45-42) en demi-finales pour se hisser en finale et s’assurer d’une médaille. Pour le titre mondial, les Françaises allaient retrouver leur bête noire : les Italiennes. Comme à l’Euro en juin dernier, les Bleues s’étaient lourdement inclinées face aux Transalpines (45-30) mais cette fois-ci, les protégées de Franck Boidin n’ont guère fait illusion face à cette équipe d’Italie en s’inclinant avec 27 touches d’écarts (45-18).

Le miracle n’aura pas eu lieu puisqu’après le premier relais d’Astrid Guyart les Françaises pointaient déjà avec onze touches de retard (15-4). Un écart dont les Tricolores n’arriveront jamais à s’en relever puisque les Italiennes vont continuer à accroître leur avance jusqu’au dernier relais transalpin. L’équipe d’Italie s’adjuge ainsi un huitième titre mondial. De leurs côtés, les Russes obtiennent le bronze après leur succès face à la Corée du Sud  (45-38).

Leave a Comment
Contactez-nous